Durant la cuisson, à côtés des plats, un certains nombre de sous produits indésirables sont créés : la chaleur inutilisée des appareils de cuisson, la vapeur, les odeurs, la graisse et la fumée. La hoote, élément indispensable, permet d’évacuer les fumées chargées de graisse et d’éliminer les odeurs acres.

Face à une gamme très large, le choix de celle-ci est souvent difficile. En effet, son fonctionnement dépend en grande partie d’éléments extérieurs et d’une installation irréprochable.

Plusieurs critères sont à prendre en compte :

Quelle dimension/puissance? La cuisine est-elle ouverte ou fermée ?

La réponse à ces questions, détermine la puissance de la hotte, sachant que celle-ci doit renouveler 10 à 12 fois par heure le volume d’air de votre cuisine, plus celui de l’autre pièce en cas de cuisine ouverte. Choisissez un débit adapté à votre cuisine, sans chercher forcément la puissance maximale, qui aurait en outre l’inconvénient d’aspirer l’air chauffé de la pièce.

Quelle habitude culinaire et quel type de table de cuisson utilisé ?

Si vous cuisinez beaucoup ou longtemps, que vous utilisez une friteuse ou un grill, votre hotte devra être choisie en conséquence.

Evacuation extérieure ou recyclage?

Dans le cas d’une évacuation extérieure, l’air « gras » est évacué en dehors de l’habitation. Il convient de vérifier que ceci est permis (cas des appartements) et que les murs extérieurs ne sont pas trop éloignés car le guidage du flux d’air est primordial.
Dans certaines limites d’installation vous pouvez opter pour un moteur séparé, soit installé en extérieur, soit dans les combles.
Dans le cas d’une évacuation par recyclage, l’air est rejeté dans la pièce après avoir été filtré. Dans ce cas, la perte d’aspiration est de 30 à 40 %. Il faut penser à changer ces filtres. Ce système, plus simple de pose est nettement moins performant.

Si vous installer une cheminée proche de votre cuisine, ce système est quasi indispensable pour le bon fonctionnement de la cheminée.

Hotte centrale, murale ou caché?

Cela dépend de l’implantation réalisée. Au dessus d’un ilot, la hotte sera centrale, un peu plus profonde et le conduit sera en 4 faces. La hotte devra être plus puissante pour compenser les déperditions d’air en l’absence de mur.
Dans les autres cas, elle sera murale. Vous pourrez également opter pour un groupe filtrant, hotte tiroir, casquette ou escamotable.

Quelle esthétique?

L’offre est très large et variée. L’esthétique tient compte, du design, des matériaux (verre, inox, ..).
Les hottes peuvent se classer, au niveau esthétique :
Hotte pyramidales, hottes box, hotte inclinés, hottes plan de travail, extracteur de plafond ou de meuble haut, etc…
La plupart de ces hottes sont disponibles en plusieurs largeurs pour répondre à tous les besoins, sachant que celle-ci ne doit en aucun cas être inférieure à celle de la table de cuisson. Elle doit être installée à une certaine hauteur, 65 cm pour une table électrique, 70 cm pour du gaz.

Divers

Le niveau sonore de votre hotte est aussi un critère de sélection. Il doit être indiqué pour chaque vitesse d’aspiration, et déterminera ainsi le confort d’utilisation.

En conclusion, la hotte est réellement un appareil indispensable dans toutes cuisines. Pour bien choisir votre hotte, tenez compte de tous ces critères, auxquels il faut rajouter bien évidemment le prix.