Les plaques à induction

La plaque à induction fonctionne de la manière suivante : une bobine de cuivre, située sous les plaques, émet un champ magnétique dont les ondes ne chauffent que les récipients adaptés à ce type de cuisson.
La plaque à induction utilise le fond de la poêle comme une résistance, ce qui a pour effet de ne pas faire chauffer la plaque mais directement le plat, c’est la méthode de cuisson qui permet des réglages de température d’une extrême précision car toute l’énergie émise par la plaque est transmise au plat instantanément.il est ainsi facile de régler la puissance au mieux.
Grâce au système magnétique, seul le récipient chauffe, il n’y a donc quasiment aucun risque de se brûler.
La consommation d’énergie est faible dans la mesure où elles chauffent plus vite et restent ainsi allumées moins longtemps (elles consomment donc près de 30 % de moins que des plaques vitrocéramiques par exemple).
Les plaques à induction sont très facile d’entretien en effet comme la plaque ne chauffe pas d’elle-même, les traces ne brûlent pas et se nettoient donc facilement avec une éponge et un produit adapté.
En contrepartie, vous devez vous équiper de casseroles en fonte, en acier ou équipées d’un disque ferromagnétique, portant le sigle « Class Induction ». Pour vous assurer de la nature de votre matériel, il vous suffit d’y approcher un aimant. S’il adhère, vous pouvez utiliser l’induction.

Les plaques vitrocéramiques

La plaque vitrocéramique est en fait une plaque électrique avec un habillage plus moderne et un fonctionnement bien plus efficace ; avec la plaque vitrocéramique le système de chauffe se fait soit par un système radiant qui propage la chaleur par conduction à l’aide de résistances électriques ou à l’aide d’un système halogène. Cette fois-ci la chaleur est produite par des lampes à filament de tungstène.
Les plaques vitrocéramiques chauffent relativement vite, moins que du matériel à induction, mais bien plus vite que des plaques électriques.
Vous avez des indicateurs de chaleur qui indiquent lorsqu’une plaque n’est plus chaude, ainsi que les différents systèmes de sécurité (anti-débordement, surchauffe).
Les plaques équipées d’un ou plusieurs foyers halogènes, chauffent vite et permettent de « saisir ».
Un nettoyage facile avec une simple éponge et un produit adapté à cette surface.

Les délais de refroidissement sont assez longs. Attention à ne pas laisser un plat sur un feu même éteint, car la plaque reste très chaude pendant plusieurs dizaines de minutes.

induction_vs_vitro