L’installation des éclairages et des prises de courant dans les pièces humides requiert à la fois des précautions et le respect scrupuleux de la règlementation en vigueur. La salle de bains est la pièce où les contraintes de sécurité sont les plus importantes pour l’utilisation de l’électricité. Les risques liés à la présence de l’eau (projection, accumulation d’humidité, ect…) impliquent de respecter des règles essentielles.

Volume Définition Luminaire
0 Intérieur de la baignoire ou de la cabine de douche En principe aucun, sauf pour les spots à éclairage chromothérapie :
– Luminaire classe III IP X7
– Alimentation très basse tension, inférieur à 12 Volts
1 Au dessus de la baignoire ou de la cabine de douche En principe aucun, sauf cas particuliers :
– Classe III IP X4 ou IP X5
– Alimentation très basse tension, inférieur à 12 Volts
2 Autour de la baignoire ou de la douche (à 60 cm de distance) – Classe III IP X4
– Alimentation par transformateur DR inférieur à 30Ma ou très basse tension inférieur à 12 Volts
3 Volume les plus éloigné de la baignoire ou de la douche – Classe I ou II IP X1
– Classe III IP X1 avec alimentation très basse tension, inférieur à 50 Volts

L’éclairage

Il faut considérer les lampes à incandescence classiques (amenées à disparaitre), les halogènes (plus gourmandes en énergie), les fluorescentes (plus économiques), et la lampe led.
Seules les marques NF luminaires ou ENEC (équivalant européen de NF) garantissent la conformité aux normes de sécurité.

Les luminaires de classe I disposent d’une isolation fonctionnelle avec mise à la terre des parties métalliques accessibles. En classe II, l’isolation est complétée par un renforcement et il n’y a pas de mise à la terre. Enfin, en classe III, la tres basse tension de sécurité (TBTS) évite également la mise à la terre, la tension de service devant être inférieure à 50 volts dans le volume 3 et inférieur à 12 volts dans les autres volumes de la pièce d’eau.

L’éclairage joue un rôle tres important dans la mise en valeur d’une salle de bain, deux sources de lumière sont nécessaires : éclairage général ou éclairage localisé autour des miroirs au dessus du plan de vasque.

Eclairage général

La pièce est éclairée dans son intégralité. Aucun objet ne reçoit d’éclairage direct.
Les ampoules doivent toujours être protégées de la vapeur et de la condensation. Les fils électrique doivent être cachés dans la cloison. Il est vivement recommandé de passer par un professionnel.

Eclairage localisé

L’éclairage sera focalisé sur un ou plusieurs éléments, comme les miroirs, les vasques ou lavabos, afin de les mettre en valeur.

shema_elc_sdb