Une arrivée d’air frais est obligatoire pour un bon fonctionnement de l’appareil. Elle alimente le foyer en air de combustion. Comme toute combustion, celle du bois nécessite une importante quantité d’oxygène. Celui-ci est fourni par l’air qui traverse le foyer.
Le volume de cet air est relativement important, puisque l’oxygène n’y entre que pour 23%.Les fumée entrainent avec elles un volume d’air ambiant dans le conduit de fumée. Il est donc nécessaire d’équiper le foyer de boites d’arrivée d’air frais.

Dans les habitations équipées de Vmc (ventilation mécanique, simple flux souvent), il est indispensable d’adjoindre des arrivées d’air supplémentaires. En effet, quand nous allumons un feu, la combustion absorbe l’air contenu dans la pièce en question et mets rapidement celle-ci en dépression.
Cette arrivée air frais peut se faire soit de l’extérieur, soit dans un sous sol ou un vide- sanitaire aéré.
L’installation se fait aussi en fonction du système mis en place et des calculs peuvent être nécessaires .C’est pourquoi les réglementations donnent des minimas des sections réelles de passage d’air. Prendre en compte la section réelle de passage donnée par le fabricant de la grille.

Si votre cheminée, par exemple est grande, petite ou si elle a un insert, la réflexion sera différente.
Il ne faut pas tenir compte des grilles ou réglettes d’aération au dessus des fenêtres. Elle sont présentes pour renouveler l’air suite au travail de la vmc simple flux.
Dans certains cas, si la hotte de la cuisine est trop proche du foyer, il faudra passer par une hotte à recyclage et non à évacuation d’air extérieur.
Il faut noter que dans le cas de pose d’un poêle à pellets, des conduits de fumée inox, sont fait pour amener de l’air frais directement sur l’appareil.

Conclusion : L’arrivée air frais est de plus en plus obligatoire pour un bon fonctionnement, du fait des maison qui deviennent de plus en plus étanches, que ce soit dans le neuf ou la rénovation.

Ne pas négliger sa présence.

arrive_air_frais