La législation

La législation impose un ramonage de foyer deux fois par an.
L’idéal une fois avant la période de chauffe (septembre) et une fois au milieu de l’hiver (mi-janvier).
Le Règlement Sanitaire Départemental précise que le ramonage d’une cheminée doit être effectué par un professionnel qui doit remettre à l’utilisateur un certificat de ramonage une fois le travail accompli.
Ce document doit être conservé, en cas de sinistre votre assureur peut vous le demander.

Le ramonage d’une cheminée, d’un poêle bois ou pellet consiste à nettoyer le conduit, à débarrasser la suie et des autres déchets de combustion à l’aide d’une brosse télescopique appelée « hérisson ».
C’est une opération nécessaire afin de garantir le bon fonctionnement de la cheminée et la sécurité du dispositif comme des personnes.
Il évite entre autres tout risque de feu de conduit, d’intoxication au monoxyde de carbone, entraîne moins de pollution et vous offre un meilleur tirage

Le ramonage : par le haut ou par le bas ?
Si les deux façons existent, les ramoneurs d’aujourd’hui sont équipés pour travailler par le bas.
Le ramoneur utilise l’ hérisson, une brosse prolongée par plusieurs perches flexibles (cela permet d’épouser les angles du conduit) qui se vissent les uns aux autres jusqu’à atteindre la longueur nécessaire. Le conduit est nettoyé par un mouvement de va-et-vient énergique qui permet de décoller les saletés en partant du bas et en allant vers le haut.
Le ramoneur qui a pris soin de protéger le sol et les meubles alentours termine par l’’aspirateur avec un appareil puissant.

Bûche de ramonage
Il existe également des bûches nettoyantes, on parle alors de ramonage chimique :
Ces bûches décollent le calcin des parois. Cependant, elles ne sauraient remplacer un ramonage manuel au regard de la loi.
De plus, le ramonage chimique est controversé et considéré par certains comme dangereux à cause du risque de dégagements nocifs.
Les bûches dites « ramoneuses » (et le ramonage chimique) ne permettent pas l’économie d’un ramonage
En cas de souci, l’assurance vous demandera un certificat de ramonage… et il faut garder a l’esprit que le ramonage est aussi une occasion de mieux régler votre installation qu’il s’agisse d’un poêle, d’une cheminée ou d’une chaudière, source d’économie d’énergie.

Entretien annuel pour poêle  pellet
En plus du ramonage du conduit de fumée, un poêle à pellets nécessite un entretien annuel
Contrôle de la bougie, du pressostat, des sondes, extracteur fumées, vis, ventilateur d’air…

EN CONCLUSION
Le ramonage = Sécurité et assurance d’un bon fonctionnement de votre foyer De plus, le ramonage = une économie de combustible, une réduction de gaz polluants Les dépôts qui se forment dans le conduit lors de la combustion forment une couche isolante, ce qui engendre une surconsommation de combustible, car les émanations de chaleur sont diminuées. On estime qu’une couche d’1 mm entraîne une consommation supérieure de 8 %. De plus, cette couche, à nouveau brûlée lors de la combustion, dégage des fumées polluantes. Ramoner réduit d’autant ces dégagements nocifs.

ramonage