Juridiquement, une Scop est une société coopérative de forme SA, SARL ou SAS dont les salariés sont les associés majoritaires.

Dans une Scop, les salariés sont associés majoritaires et détiennent au moins 51 % du capital social et 65 % des droits de vote. Si tous les salariés ne sont pas associés, tous ont vocation à le devenir.

Dans une Scop, il y a un dirigeant comme dans n’importe quelle entreprise. Mais celui-ci est élu par les salariés associés.

Dans une Scop, le partage du profit est équitable :

  • Une part pour tous les salariés, sous forme de participation et d’intéressement.
  • Une part pour les associés sous forme de dividendes.
  • Une part pour les réserves de l’entreprise.

Dans une Scop, les réserves, impartageables et définitives – en moyenne 40 à 45 % du résultat – vont contribuer tout au long du développement de l’entreprise à consolider les fonds propres et à assurer sa pérennité. Les co-entrepreneurs sont rémunérés de leur travail et de leur apport en capital, mais à leur départ, celui-ci leur est remboursé sans plus-value.

Pour mieux comprendre ce que sont les Scop, les Scic et même les CAE, découvrez le premier film d’animation sur les Sociétés coopératives :

 

 

LA GOUVERNANCE CHEZ HEXA

  • Ce sont des Associés : réuni en Assemblée Générale une fois par an
  • Obligation sociétariat au bout de 2 ans (si élu)
  • Qui votent les décisions proposées par le CA
  • Un Homme = 1 voix.
  • Et qui élisent en Assemblée Générale : Des Administrateurs (trices) : 10 (mandat de 3 ans renouvelable par tiers).
  • Qui constituent le Conseil d’Administration dirigé par un Président (élu par CA)
  • Le CA décide les actions stratégiques.
  • Le CA nomme le Directeur Général pour conduire le plan d’actions stratégique et Piloter l’entreprise dans toutes ses dimensions et veiller à sa pérennité.
  • Le DG constitue son Codir assure la gestion journalière de l’entreprise et en fait rapport au CA.